la saison des coings

récolte de coings

la saison des coings

l'Automne c'est l'époque des amateurs de coings. la récolte est faite à Vaujany pour l'élaboration d'une belle gelée destinée aux petits déjeuners de mes hôtes au chalet La tanière

L’automne c’est l’époque des  amateurs de coings

La récolte est faite et je remercie ma voisine de m’avoir permis de faire ma cueillette  dans son vieux cognassier !

La gelée de coings et les pâtes de fruits demandent du temps et de l’huile de coude mais quelle récompense au final. J’espère que mes hôtes apprécieront ce délice sucré pour leur petit déjeuner.

A défaut je pense que je trouverai des amateurs dans la famille et les amis….

Si cela vous tente de tester la recette vous-même, je vous la livre : peu d’ingrédients mais un peu de temps sont nécessaires.

Ingrédients : Pour un kilo de coings

75 Cl d’eau

250 g de sucre semoule

Le jus d’un citron

Préparation :

N’oubliez pas de laver les coings pour enlevée le petit duvet qui les couvre !

Coupez les en gros cubes sans enlever la peau ni les pépins car ils contiennent la pectine nécessaire pour fabriquer la gelée.

Mettez les coings dans une casserole et couvrez les avec l’eau.

Portez à ébullition rapidement et cuisez les coings 45 minutes environ avec un couvercle.

Passez le jus à travers une passoire et pressez pour récupérer le maximum de jus. Vous obtiendrez environ 50 cl de jus pour un kilo de fruits.

Remettez le jus dans une casserole, ajoutez le sucre et le jus de citron.
faites cuire le tout à feu vif comme une confiture pendant environ 20 minutes et jusqu’à ce que le sirop prenne la  consistance d’une gelée.

Vérifiez la cuisson en laissant refroidir un peu de gelée sur une soucoupe placée préalablement au congélateur.

Si la gelée fige quand vous penchez la soucoupe c’est prêt !

Il n’y a plus qu’à verser la gelée dans les pots préalablement nettoyés à l’eau bouillante et séchés, à fermer et à retourner les pots la tête en bas jusqu’à ce qu’ils soient froids…

Ils seront ainsi stérilisés et se conserveront pour plusieurs mois.

Bonne dégustation !

Et si vous trouvez cela trop long à faire, il ne vous reste plus qu’une solution pour gouter cette recette : venez me rendre visite au chalet La tanière 38 pour quelques jours (ou pour plusieurs semaines 😉)  j’ouvrirai un pot pour vous !

A bientôt à Vaujany et aux chambres d’hôtes de la Tanière

La  taniere

La taniere

Maison d'hôte , station de ski village de Vaujany